DESTINATIONS
Articles récents
Vidéos

Tromsø : La capitale des Aurores Boréales

Comme souvent dans les voyages, l’idée de partir s’est faite d’une simple impulsion entre amis autour d’une table. Tiens, et si on partait à la chasse aux aurores boréales ! L’annonce avait déjà un goût de rêve d’enfant… Il suffisait de choisir le point d’arrivée… Ce serait Tromsø.

J’avoue que je m’attendais un peu à un « village » car il faut bien être honnête j’aime me laisser porter dans mes voyages, et qu’elle fut ma surprise, Tromsø est une ville, c’est même le plus grand centre urbain de la Norvège du nord. Très riche économiquement et culturellement, Tromsø est une ville jeune, fondée il y a à peine 200 ans, mais les traces d’activités remontent à des milliers d’année. La particularité de cette ville c’est qu’elle est constituée de plusieurs petites îles avec des tunnels et des ponts qui les relient entre elles.

Nous arrivons donc à notre hôtel, le XPress, très bien situé, en plein centre, la déco est sympa, ambiance cosy.

Le point de départ de notre « excursion aurores boréales » est le Radisson Blu. C’est en effet au rez de chaussée que la compagnie Tromsø Safari a élu domicile. Nous sommes un peu surpris par le nombre de personnes, il faut dire que nous partons à 2 bus pour 45 minutes de route enneigée. Un guide (très sympa d’ailleurs) nous explique l’histoire de Tromsø, elle répond à toutes les questions. Nous avons même droit à un petit film explicatif sur les aurores boréales. Laissons nous guider…
Sur place tout est bien pensé, un feu de camps, une baraque avec du thé et du café, même des toilettes, au cas où. C’est clairement du tourisme de masse (environ 90 personnes) mais le site est suffisamment vaste et en prenant un peu de hauteur, on arrive à s’isoler. Il est près de 21h30 et le spectacle commence…

C’est une première expérience fascinante, forcément, même si les conditions météorologiques ne sont pas au top, les aurores sont là et bien là ! La nature nous dévoile ses atours et les 3 heures sur place passent très vite.

Parenthèse technique photo

Pour bien capturer ce phénomène naturel, il faut être un minimum équipé. Un trépied vous sera indispensable car contrairement à ce que l’on croit, la plupart du temps les aurores ne se déplacent pas très vite. Il vous faudra ouvrir entre 10 et 20 secondes selon l’intensité, pour une sensibilité de 1600 iso, ouverture maximale 2.8f. Rien ne vaut les tests en live. Si votre objectif ouvre un peu moins, il faudra augmenter le temps de pose. Je vous déconseille d’augmenter les iso, le grain sera trop présent.

Cette première « rencontre » restera marquée dans nos mémoires, je nous entends encore nous étonner devant ce spectacle majestueux, « regarde là, et celle là, là-bas !! »

Merci à Safari Tromsø de nous avoir permis de vivre ça, un denier conseil, ne restez pas collé à votre appareil photo, gardez une trace, mais laissez-vous le temps de prendre le temps, la tête en l’air…